Actualités économiquesConseils Finance

Les différents frais bancaires : Tout comprendre

Frais de découvert, frais d’intervention, commission de mouvement, frais de tenue de compte, cotisation des cartes bancaires…, le coût d’un compte bancaire professionnel peut rapidement peser lourd sur si vous n’y prêtez pas suffisamment attention. D’ailleurs, avec le manque de transparence de nombreux établissements, il est souvent bien difficile de s’y retrouver et de comprendre tous les détails des frais qui peuvent potentiellement vous être facturés. Ainsi, pour vous aider à y voir plus clair, on vous fait une liste des principaux frais bancaires et les frais bancaires cachés que vous devriez absolument connaître.

Quels sont les principaux frais que les banques appliquent ?

Les principaux frais bancaires d’une entreprise comprennent les frais liés à la tenue du compte ainsi que le prix de la carte.

Les frais de tenue de compte

Les frais de tenue de compte représentent les frais perçus par la banque pour la gestion de votre compte professionnel. Encadrés par le décret n° 2014-373 du 27 mars 2014, ils correspondent en quelque sorte aux frais de gestion de votre compte courant d’un point de vue informatique et humain. Ils sont prélevés mensuellement ou trimestriellement, et ce, directement sur le compte actif qui enregistre les opérations régulières au crédit et au débit ainsi que sur un compte inactif depuis un certain temps en fonction de votre contrat.

En moyenne, le montant des frais de tenue de compte s’échelonne aux alentours de 20 à 40 € par mois. Évidemment, ce tarif peut être revu à la baisse comme à la hausse selon la banque dans laquelle vous êtes client. D’autant que n’étant pas légalement plafonnés, les frais de tenue de compte peuvent augmenter tous les ans. Par ailleurs, bien que l’on ne comprenne pas avec exactitude les services inclus dans ce terme générique, la tenue de compte englobe des services de base comme :

  • L’accompagnement bancaire
  • L’expertise des conseillers
  • La lutte contre la recrudescence de fraudes bancaires
  • L’édition des RIB

Ce prix peut également inclure des services complémentaires tels que les retraits gratuits dans tous les distributeurs de l’agence.

La carte bancaire

Une carte bancaire pour professionnel, il faut compter un frais annuel allant de 80 à 180 €. Ces cartes permettent a priori de retirer de l’argent depuis les guichets automatiques bancaires (GAB), aussi appelés distributeurs automatiques de billets (DAB). En outre, les entreprises peuvent les utiliser afin de payer les clients et les fournisseurs grâce aux terminaux de paiements électroniques (TPE).

 

Compte bancaire professionnel : les autres frais qui peuvent intervenir

Outre ces frais principaux ci-dessus, le coût de votre compte professionnel peut également facturer des frais supplémentaires en fonction de services auxquels vous avez souscrit.

La commission de mouvement

La commission de mouvement est un frais spécifique aux comptes professionnels. Concrètement, il s’agit de la rémunération des banques sur tous les mouvements sortants de votre compte courant. D’une manière générale, la commission de mouvement s’élève à un taux compris entre 0,05 % et 0,2 %. Néanmoins, elle est calculée et prélevée tous les mois ou tous les trimestres en fonction des clauses de votre contrat.

Les frais bancaires en cas d’incident de paiement

Les rejets de tout paiement, que ce soit par carte pour défaut ou insuffisance de prélèvement, par chèque, par virement ou par prélèvement ainsi que toute position débitrice non autorisée engendrent des frais. Cependant, ceux-ci sont plafonnés par le décret n° 2007-1611 du 15 novembre 2007. Ainsi, il faut compter :

  • 30 € de frais en cas de rejet d’un montant inférieur ou égal à 50 €
  • 50 € pour le rejet d’un chèque d’un montant supérieur à 50 €
  • 20 € pour un incident dû à un autre moyen de paiement comme un prélèvement, un virement ou une carte

Pour les plafonds de frais pour dépassement de découvert, les limites s’élèvent à 8 € par opération et 80 € par mois.

Les frais d’accès aux services en ligne

Prélevés mensuellement, trimestriellement ou annuellement, les frais liés aux services en ligne correspondent généralement aux consultations des soldes et de l’historique du compte ainsi qu’à la réalisation des virements sur internet ou via l’application dédiée. Généralement, le coût de ce service oscille entre 2 à 10 € par mois.

Les frais de découvert

Les frais de découvert représentent les intérêts prélevés par la banque sur le montant du découvert. En pratique, le taux d’intérêt varie en fonction du type de découvert autorisé. Ainsi, il faut compter :

  • 7 % et 20 % d’intérêt pour les agios en fonction de la durée du découvert et du montant réellement utilisé
  • 0,07 % du montant du plus fort découvert
  • 0,08 % des mouvements débiteurs

Les autres frais bancaires imposés par les établissements financiers

Les frais bancaires d’un compte professionnel peuvent également comprendre :

  • La location d’un terminal de paiement (TPE) pour un montant de 80 et 300 € avec un abonnement de 10 à 40 € par mois et une commission à négocier
  • La mise en place de virement vers la France ou vers l’étranger
  • La modification temporaire des plafonds de la carte

Les frais que les banques peuvent appliquer à votre insu

Souvent, les banques facturent aux professionnels et entreprises des coûts auxquels ils ne s’attendent pas toujours. Communément appelés frais cachés, ces derniers représentent pour les banques un excellent moyen de réaliser un profit sans vous dire exactement combien ils facturent pour des services bancaires pourtant considérés comme essentiels et que vous pensez pour la plupart du temps gratuits. Parmi eux, il y a :

  • Les frais de livraison d’une carte de débit
  • Les coûts liés aux relevés de compte (format papier)
  • Les frais de réception d’un virement non SEPA
  • Les alertes sur la situation du compte par SMS
  • Les frais relatifs aux virements instantanés
  • Les frais cachés pour les voyages à l’étranger

Bref, pour éviter les mauvaises surprises, vous devez bien comprendre les frais imposés par votre banque professionnelle. Cela commence par l’analyse de sa grille tarifaire et le contrôle de son historique ainsi que ses dépenses.

What's your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

You may also like

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *