Categories Menu

Pour une politique étrangère ambitieuse, volontariste et cohérente

Comme nombre de mes collègues parlementaires membres de la commission des affaires étrangères,  je m’interroge et m’inquiète sur le manque de visibilité et d’ambition de la politique internationale menée par le Gouvernement actuel. En effet, six mois après l’élection de François Hollande et l’entrée en fonction du nouveau Gouvernement, force est de constater l’absence de la France sur la scène internationale. Pourtant, l’actualité diplomatique reste particulièrement chargée : difficultés de la zone euro et affaiblissement du couple franco-allemand, crise syrienne et ses conséquences sur les grands équilibres régionaux (Turquie, Liban, Israël), situation au nord du Mali, recentrage diplomatique américain en Asie du sud-est, … autant de problématiques pourtant majeures sur lesquelles la position de la France reste inaudible.

L’action volontariste menée par Nicolas Sarkozy avait pourtant montré que la France restait un acteur incontournable de la scène internationale, capable d’entraîner ses partenaires vers des actions communes fructueuses. Au regard des tensions, des difficultés et des déséquilibres actuels, il est donc primordial que la diplomatie française continue à être volontariste, réactive et ambitieuse, mais également audible et cohérente.

C’est pourquoi j’ai souhaité interroger Monsieur Laurent Fabius, Ministre des Affaire étrangères, sur les grandes lignes et orientations qui guideront la politique étrangère de notre pays au cours de ces prochaines années, en espérant qu’un nouvel élan sera rapidement donné à notre politique extérieure.

Article posté le 7 novembre 2012