Categories Menu

Centrafrique – Mission Eufor-RCA : intervention auprès du ministre des Affaires étrangères

Membre de la Commission des Affaires étrangères, j’ai souhaité interroger  le ministre des Affaires étrangères et du développement international sur la situation des forces françaises engagées en Centrafrique dans le cadre de la mission Eufor-RCA.

La France est en effet présente en Centrafrique depuis le mois de décembre 2013 au sein de la force Sangaris mais aussi, depuis le 30 avril 2014, sous drapeau européen, avec la mission Eufor RCA, mission dont la France est la « Nation-cadre ». Le contingent de cette mission, composé de 800 soldats de 17 pays européens, devait se déployer progressivement entre la fin du mois d’avril et la fin du mois de mai 2014, avec pour principale mission la sécurisation de la ville de Bangui et de son aéroport.

La France fournit le plus gros effectif humain de cette mission Eufor RCA. Selon les informations communiquées par le ministère de la défense, les armées françaises devaient à terme contribuer à cette mission à hauteur de 450 soldats.

Soucieux du sort de nos soldats envoyés en zones sensibles, j’ai demandé au ministre si l’ensemble de ces hommes étaient aujourd’hui présents à Bangui et si les moyens mis à leur disposition par l’Union européenne permettaient à nos hommes de mener à bien leur mission dans des conditions satisfaisantes. J’ai également demandé au ministre de m’indiquer comment cette force européenne s’articulait avec les forces françaises de l’opération Sangaris ainsi qu’avec les forces de la MISCA, sous conduite africaine.

La réponse du ministre devrait être publiée au Journal officiel dans les prochaines semaines.

Voir la réponse du Ministre, publiée au Journal officiel du 5 août 2014

 

Article posté le 23 juin 2014