Categories Menu

Bourses au mérite divisées par deux : une nouvelle attaque contre le travail et le mérite !

Le gouvernement vient de décider, en catimini, de diviser par deux le montant des bourses au mérite. C’est un nouveau coup porté par le gouvernement socialiste au travail et au mérite, valeurs pourtant chères à notre République !

Déjà attaquées en 2014 par le Gouvernement qui avait décidé de les supprimer, les bourses au mérite avaient été rétablies par le Conseil d’État. Le Gouvernement revient donc à la charge avec un décret, publié en catimini fin mai, diminuant de moitié le taux annuel de l’aide de la bourse au mérite, faisant passer ce montant de 1800 euros à 900 euros. Ces bourses permettent pourtant chaque année à 7 000 bacheliers issus de milieux modestes ayant obtenu la mention très bien au baccalauréat de poursuivre leur cursus dans de bonnes conditions.

Encore une fois, le travail, l’effort et le mérite se trouvent pénalisés par le Gouvernement qui donne chaque jour un peu plus l’impression de vouloir étouffer toute forme de réussite.

Alors que le chômage des jeunes est un véritable défi, que le Gouvernement actuel n’a toujours pas réussi à relever, pénaliser les élèves méritants est un non-sens qui donne par ailleurs un signal désastreux à notre jeunesse et casse les derniers outils qui permettaient encore à l’ascenseur social républicain de fonctionner.

Je suis donc intervenu auprès de Madame le Ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche pour dénoncer cette diminution et lui demander de revenir sur cette décision qui stigmatise la réussite des élèves au nom d’un égalitarisme qui ne fait que tirer tout le monde vers le bas.

 

Lire la question écrite sur le site de l’Assemblée nationale

Article posté le 9 juin 2015